Comment l’Internet des objets et des machines peut-il transformer nos expériences clients ?

Du philosophe Kant à Maurice Holbrook (Colombia Business school de New York) nos expériences sont étudiées, disséquées.

Des écoles de pensées, des philosophes Japonais… considèrent que nos expériences sont pleinement satisfaites lorsqu’elles sont harmonieuses et qu’elles nous permettent l’unité.

Depuis plusieurs années, de nouvelles sciences sont apparues : le data scientisme, les neurosciences, le neuromarketing pour mieux comprendre nos comportements de consommation.

Alors pourquoi les entreprises ne devraient-elles pas pleinement se concentrer sur la satisfaction de nos expériences, plutôt que de disséquer inutilement nos parcours clients ?

Dans un environnement toujours plus connecté, nous allons pouvoir donner plus de sens à notre consommation.

Nous allons évoluer dans un environnement plein d’interactions et donc pouvoir exprimer à tout moment et en tout lieu une valeur d’usage de plus en plus pertinente.

Nous allons devenir beaucoup plus complexes à appréhender et le sens sera primordial pour échanger de la valeur entre une entreprise et ses clients.

Dans un environnement ultra connecté, ce sont les clients qui vont décloisonner les secteurs d’activité pour rendre plus harmonieuse et à plus forte valeur d’usage la consommation.

À charge pour les entreprises de créer des interactions pertinentes en abandonnant leur tropisme vertical (sectoriel).

Celles qui permettront de prolonger ces expériences dans la durée avec un sens maximum devront créer des interactions dans des secteurs économiques qui ne leurs sont pas habituels.

Fini le temps ou l’informatique était l’apanage des seuls ingénieurs et des Directeurs Informatiques ; dans un monde d’interactions, ne pas comprendre la dimension technologique relève de la faute lourde.

Utiliser une technologie de communication plutôt qu’une autre ou ne pas maitriser un Operating System dans un objet ou une machine peut conduire à des catastrophes économiques.

Elaborer un business plan ou un compte de résultat nécessite aujourd’hui d’avoir une compréhension et une vision technologiques.

Il est très probable que d’ici peu de temps le futur d’une entreprise se jugera à l’aune de sa capacité à délivrer des expériences pertinentes, traversant d’autres secteurs économiques, et à se doter d’une véritable stratégie technologique.

Any time, any where, any devices, oui, mais pour donner du sens et satisfaire notre consommation décloisonnée grâce à la technologie.

Signé Z#BRE

 

2018-03-19T10:34:03+00:00